• JOUR 3: Araçatiba - Proveta - Aventureiro

    Jour 3, les sacs s'allègent (enfin!), on a assez mangé pour que ça se sente et que l'on atteigne le poids idéal (max) pour un sac (presque) agréable à porter.

    Lever à l'aurore, petit-déjeuner et brin de toilette pour certains.

    P1000274 (1280x960)

    Même pas besoin de s'échauffer, le réveil musculaire est immédiat. Programme de la journée: passer une crête vers Proveta, puis une deuxième vers Aventureiro, où l'on espère prendre un bateau vers Parnaioca, de l'autre côté de la réserve naturelle interdite d'accès (mangrove).

    Le temps a beau être plus frais, l'humidité est bien présente, et mets plus ou moins en valeur nos corps recouverts de sueur.

    P1000282 (1280x960)

    Mais l'arrivée à notre premier point culminant est rapide (normal, le sentier monte face à la pente!) et on explose le chrono avant d'arriver à Proveta, dernier village desservi par notre fameux fil électrique, jusqu'à présent véritable fil conducteur de notre randonnée. S'intégrant parfaitement au paysage (autant dire qu'avec le temps et le manque d'entretien, il ne fait plus qu'un avec la jungle environnante) il nous a toujours indiqué le bon chemin à suivre.

    P1000311 (1280x960)

    Jusqu'à présent face au continent, on s'oriente de plus en plus face au large, l'intensité des vagues augmente.

    Puis nous nous lançons dans notre 2ème montée, qui nous fera passer du côté sauvage de l'île. C'est à partir de cette 2ème crête que nous entrons dans la réserve naturelle. Réserve naturelle à la brésilienne bien sûr! Une autorisation est sensée être nécessaire pour accéder au village d'Aventureiro, mais personne sur place (pas même les gardes) ne nous la demande. De même la mangrove non loin est sensée être interdite d'accès, mais tous les villageois nous conseillent d'y passer à pied afin d'atteindre notre prochaine étape: Parnaoica. En bons fils de forestier respectueux de la nature, nous chercherons malgré tout un bateau pour contourner la zone.

    L'arrivée à Aventureiro relève de la poésie (au moins)!  Le temps s'améliore, le cadre est splendide. je m'arrête là il faut y aller pour comprendre (les photos du panorama vous aideront à imaginer).

    P1000351 a (1280x851)

    C'est surtout le signe que nous allons enfin pouvoir profiter longuement d'une plage paradisiaque ensoleillée! Et nous n'y manquons pas! Le temps de trouver un bateau pour Parnaoica (le trajet ne se fera que le lendemain, pour cause de mer agitée. On a d'ailleurs du mal à comprendre mais on accepte facilement de passer la nuit dans ce lieu magnifique...) et de choisir un camping, nous quittons nos vêtements déjà secs (merci les vêtements techniques!) pour des tenues plus légères.

    P1000352 (1280x960)

    Prélassement au Soleil, petit volley, ... on est bien!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :